Belgique : les avocats de Abdelkader Hakimi plaident l’acquittement

La défense d’Abdelkader Hakimi, l’un des principaux prévenus jugés à Bruxelles pour appartenance au Groupe islamique combattant marocain (GICM), lié à Al-Qaïda, a plaidé lundi l’acquittement, alors que le procureur avait réclamé contre lui dix ans de prison.
Abdelkader Hakimi a "reconnu des contacts avec des islamistes radicaux. Il a codé des numéros de téléphone, mais cela ne permet pas de démontrer son appartenance au GICM", a plaidé devant le tribunal correctionnel de Bruxelles l’un des avocats de l’accusé, Me Laurent Kennes. "Je demande l’acquittement sur l’appartenance à un groupe terroriste", l’accusation la plus grave portée contre ce Marocain en séjour illégal en Belgique qui avait fui son pays en 1985, après avoir été condamné à mort.
Les avocats de Hakimi ont souligné lundi que le dossier pénal reposait, en partie, sur les déclarations de Marocains condamnés à Rabat après les attentats de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *