Belgique : une exposition consacrée aux Juifs du Maroc

Le Musée juif de Belgique propose, du 26 janvier courant au 15 ami prochain, «un objet, deux cultures-Juifs du Maroc», une exposition consacrée aux Juifs du Maroc. Celle-ci présentera une partie de la collection Dahan-Hirsch, la plus grande collection privée de juifs marocains. Jusqu’à la fin des années 1950, le Maroc a compté la plus forte population juive de tous les pays arabes. D’où venait-elle ? Etait-elle établie au Maghreb depuis la plus haute Antiquité, comme d’aucuns l’affirment ? Comment s’est faite la fusion entre ses diverses composantes, communauté originelle de Fès, Sépharades venus d’Espagne et du Portugal après l’expulsion de 1492, Juifs du rivage méditerranéen ou des villages du Sud-Est et Judéo-berbères du Haut Atlas ? A quoi tenait l’étonnante imbrication des hommes et des sensibilités entre marocains juifs et marocains musulmans, qui s’est manifestée dans l’art, la musique, la cuisine, la vie quotidienne, et jusque dans la vie religieuse et les pratiques cérémonielles, tels les grands pèlerinages communs aux juifs et aux musulmans sur les tombes de saints rabbins, ou encore dans les croyances et les superstitions populaires ?
C’est cette tension originale entre diversité des expériences et fusion des cultures que l’exposition Un objet, deux cultures – Juifs du Maroc illustre et met en évidence, à travers objets, manuscrits, textiles, gravures, peintures et témoignages.
De plus, des concerts de musique judéo-arabe, des visites contées pour petits et grands, des projections de films et des conférences sur des questions d’ethnologie, d’art et d’histoire proposeront une approche complémentaire des grands thèmes de l’exposition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *