Casablanca renforce ses infrastructures

Casablanca renforce ses infrastructures

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de signature de deux conventions. La première porte sur la réalisation du nouveau grand stade de Casablanca et l’achèvement des travaux des stades de Tanger, Marrakech et d’Agadir. La deuxième convention est relative à la réalisation d’un programme de réhabilitation urbanistique et architecturale des zones de Sidi Moumen, Carrières centrales et de Lahraouine à Casablanca. Le Fonds Hassan II apporte à ce titre des contributions financières de 1,1 milliard de dirhams et de 50 millions DH. La réalisation des quatre stades , objet de la première convention cadre dont le coût total est estimé à 4,6 milliards de DH s’inscrit dans la politique de renforcement des infrastructures sportives structurantes et modernes répondant aux normes internationales et constituant un vecteur de développement du sport national. Les stades de Tanger, de Marrakech et d’Agadir qui sont actuellement en chantier auront chacun une capacité d’accueil de 45.000 places assises alors que le nouveau grand stade de Casablanca aura une capacité de 70.000 places. Les travaux des trois premiers stades seront achevés en 2010 et le nouveau grand stade de Casablanca sera réalisé au plus tard en 2013. Le Fonds Hassan II apportera pour l’achèvement des trois stades et pour la réalisation du nouveau grand stade de Casablanca, un financement respectivement d’un montant de 500 millions de DH et de 600 millions de DH et ce, en plus des ressources financières qui seront mobilisées par le budget de l’Etat et les collectivités locales concernées. La convention cadre prévoit également la création d’une structure sous forme de société anonyme qui sera dédiée à superviser la construction des trois stades et à réaliser le nouveau grand stade de Casablanca et à assurer pour l’ensemble des stades, à leur achèvement dans des conditions optimales, la maintenance, le fonctionnement et l’exploitation. Cette convention cadre a été signée par Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances, Nawal El Moutawakil, ministre de la Jeunesse et des Sports, Saad Hassar, secrétaire d’Etat au ministère de l’Intérieur, et Abdelouahed Kabbaj, président du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique et social.
La deuxième convention a pour objet la réalisation des études pour la restructuration et la valorisation sur le plan urbanistique et architectural des zones de Sidi Moumen, des Carrières Centrales et de Lahraouine à Casablanca.  L’objectif étant la mise en œuvre d’un programme comportant des zones d’espaces verts et d’équipements, ainsi que des espaces d’habitat. Le Fonds Hassan II apportera, pour la réalisation de ces projets, une contribution financière d’un montant de 50 millions DH. Cette convention a été signée par Mohamed Kabbaj, wali de la région du Grand Casablanca, Mohamed Sajid, président de la commune urbaine de Casablanca, Allal Sakrouhi, gouverneur-directeur de la commune urbaine de Casablanca, et par le président du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique et social. Ainsi, à travers son appui à la réalisation de ces deux projets, le Fonds Hassan II vient confirmer les marques de la Haute sollicitude royale pour le développement du sport national, d’une part, et pour le renforcement en équipements d’infrastructure des différentes villes et régions du pays, d’autre part. Ces conventions s’inscrivent dans le projet de «cohésion sociale» et de «cohérence urbaine» que mène SM le Roi Mohammed VI. Les différents projets rentrent dans la politique d’aménagement de l’ensemble du territoire Est de Casablanca. Il s’agit de favoriser la constitution d’un tissu urbain mixte fortement intégré avec toutes les infrastructures de base nécessaires, en faisant appel à de grands experts dans la conduite urbaine, de requalification des espaces publics , afin de contribuer au développement économique global de la région.
Par ailleurs, le Souverain a présidé au Palais royal de Casablanca  une réunion consacrée à la présentation, sur écran, du projet d’aménagement de l’aéroport d’Anfa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *