Décès d’un citoyen dans les locaux de la gendarmerie royale

Le décès d’un citoyen dans les locaux de la gendarmerie royale à Hattane, province de Khouribga est consécutif à une insuffisance cardiaque, selon un communiqué de la gendarmerie royale.
Les faits remontent au 23 janvier à 15 h quand le nommé El Atrochi Mohamed ben Saïd, qui conduisait un grand taxi, a été impliqué dans un accident de la circulation, survenu à 10 km au sud-ouest de khouribga.
Il a été établi que l’intéressé était alors en état d’ivresse, suite à quoi, il a été conduit à la brigade de la gendarmerie royale de Hattane où il a été gardé à vue, après avis du procureur du Roi près le tribunal de 1-ère instance de Khouribga, indique le communiqué. Le 25 janvier à 7h 15mn, El Atrochi a trouvé la mort à la suite d’une violente crise d’épilepsie, ajoute la même source.
L’autopsie, pratiquée sur le cadavre de la victime, suite aux instructions du parquet, par le docteur Farida Bouchta, du centre médico-légal communautaire à Casablanca, a établi que le décès est consécutif à une insuffisance cardiaque avec coeur dilaté, pesant 480 gr au lieu de 250 à 350 gr, chez un sujet normal, précise la même source ajoutant que l’intéressé ne portait aucun signe de traumatisme pouvant être retenu comme cause de décès.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *