Démantèlement d’une cellule « takfiriste »

Une cellule de onze membres appartenant à un mouvement « takfiriste » (excommunication) a été récemment démantelée entre Fès et Meknès apprend-on mardi auprès du service régional de la police judiciaire de Fès.
Les membres « takfiristes » présumés, qui avaient en leur possession des cassettes audio et des brochures à caractère religieux, ont été appréhendés dans les petites localités d’Aïn Taoujtate (région de Meknès) et de Kiffane (région de Fès) à la suite d’investigations des services régionaux de la police judiciaire. Agés entre 24 et 35 ans, les membres de cette cellule, de petits agriculteurs, des ouvriers ou des marchands ambulants, sont accusés d’agressions sur les personnes qui ne répondaient pas à leurs normes, indique-t-on de même source. Les 11 membres de cette cellule, dont 3 étaient activement recherchés, ont tous été transférés à Casablanca, précise-t-on.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *