Des étrangers, dont des Marocains, impliqués dans les attaques en Irak

Le conseiller irakien à la Sécurité nationale, Mouaffak al-Roubaï, a affirmé lundi avoir rencontré des détenus étrangers, dont des Turcs, des Syriens et des Marocains, qui disent avoir reçu de l’argent pour mener des attaques en Irak contre les civils et les forces de la coalition. « Ils (ces étrangers) ont avoué clairement être venus en Irak pour y mener des attaques et des opérations terroristes », a déclaré M. al-Roubaï dans une conférence de presse à Bagdad. Qualifiant ces étrangers de « mercenaires de la terreur », le responsable irakien a indiqué qu’ils étaient « quelques centaines » parmi les milliers de détenus de la prison d’Abou Gharib, à l’ouest de Bagdad. Il a ajouté que les combattants étrangers détenus avaient pris pour cible la police irakienne, les membres du Corps de la défense civile (ICDC, auxiliaires de l’armée) et des responsables irakiens. Certains ont indiqué, selon lui, « avoir été interpellés en menant des attaques ou en train d’en planifier ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *