Des projets pilotes à Al Hoceima

Des projets pilotes à Al Hoceima

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi 11 juillet, à la pose de la première pierre pour la construction de la nouvelle gare maritime d’Al Hoceima, qui nécessitera une enveloppe budgétaire de 18 millions de DH. A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur cette gare qui permettra aux Ressortissants marocains résidant à l’étranger de transiter dans de bonnes conditions et de doter la ville et sa région d’une infrastructure moderne en vue de répondre aux exigences du transit. Cette réalisation permettra aussi au port d’Al Hoceima d’assurer le transit des produits de la pêche côtière et de jouer un rôle de premier plan dans sa région, tant au niveau du trafic passagers que celui de la pêche.
La nouvelle gare comprendra un bâtiment hall d’accueil de 1.500 m2 et des bâtiments annexes de 300 m2 et nécessitera le revêtement de 27.000 m2 de terre-pleins.
Ce projet fait suite aux réalisations de 350 mètres linéaires de quai et un tirant d’eau de 7 m ayant totalisé un investissement de 140 millions DH.
Troisième port du Royaume pour le traitement du trafic passagers, le port d’Al Hoceima a assuré au titre de l’année 2005 le transit de 45.300 passagers et 10.200 véhicules.
 Ainsi, au titre de l’année 2005, le volume global débarqué a atteint 15.000 tonnes d’une valeur marchande de 90,5 millions de DH.
En septembre 2003, le Souverain avait pris connaissance du projet d’extension du port d’Al Hoceima qui vise le développement des provinces du Nord et l’augmentation du trafic des passagers entre Al Hoceima et l’Europe, ainsi que le développement du trafic des marchandises TIR.
D’un coût de 206 millions de DH, ce projet a porté sur la réalisation d’un deuxième quai voyageurs s’étendant sur 160 ml à 7,00 hydro, l’aménagement d’un hectare de terre-pleins et la mise en place de cavaliers de protection de terre-pleins.
Par ailleurs, SM le Roi Mohammed VI a également procédé, le même jour, à la pose de la première pierre pour la construction d’un Institut spécialisé en hôtellerie et en tourisme, dont la réalisation nécessitera des crédits de l’ordre de 35 millions DH.  A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur cet Institut qui dispose d’une capacité d’accueil de 612 stagiaires pour 306 places pédagogiques, et offre neuf filières de formation dans les niveaux technicien spécialisé et qualification, destinées à satisfaire les besoins des unités installées dans la région d’Al Hoceima. Il sera opérationnel au titre de l’année 2006/2007.
L’institut, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement de la formation professionnelle mise en œuvre pour la concrétisation de la Vision 2010, dispensera une formation dans nombre de métiers tels l’accueil, l’animation touristique, la cuisine/restauration, la boulangerie/pâtisserie et la maintenance hôtelière.  Il sera doté d’une infrastructure moderne avec des chambres et des cuisines pédagogiques ou encore une salle d’animation touristique, un atelier de maintenance, une boulangerie, un centre de ressources multimédia et autres.  Cette création, qui entre aussi dans le cadre de la satisfaction des 72.000 offres d’emplois directs créés à l’horizon 2012, vise à faire du secteur du tourisme un vecteur de développement d’Al Hoceima à travers la valorisation des atouts et potentialités de région, la qualification des ressources humaines et l’appui concret aux professionnels du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *