Droits de douane : Jettou désapprouve Mezouar

Le Premier ministre aurait suspendu le processus de démantélement accéléré voulu par Salah Eddine Mezouar. Au lieu d’une baisse de 50% sur les droits de douane qu’avait proposé le ministre pour l’année 2007, l’on reste sur le rythme des 5% par an jusqu’en 2012, tel que stipulé par l’accord signé entre le Maroc et l’Union européenne. Plus de peur que de mal donc pour l’industrie du papier au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *