«Emaar properties» touchée par la crise des subprimes aux Etats-Unis

Selon l’AFP, le géant immobilier de Dubaï, Emaar Properties, a affirmé s’attendre à ce que ses activités aux Etats-Unis soient affectées par la crise américaine du crédit à risque (subprime. «Les résultats du troisième trimestre 2007 de John Laing Homes (JLH, la filiale d’Emaar aux Etats-Unis) vont être inférieurs aux estimations», a affirmé le directeur financier d’Emaar, Amit Jain. Le responsable a toutefois précisé que la société n’allait «pas encourir des pertes", mais que les profits ne seraient "pas élevés», sans avancer de chiffres. Emaar Properties, dont le gouvernement de Dubaï est le principal actionnaire, avait acheté en 2006 pour plus d’un milliard de dollars JLH, la deuxième plus importante société immobilière aux Etats-Unis. Emaar a aussi investi le marché de l’immobilier marocain. D’ailleurs, elle compte lancer, en cette fin de semaine, la commercialisation de son Projet «Tinja».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *