Enquête sur les violations des droits de l’Homme à Tindouf

Mgr Jean Abboud a demandé, mardi à New York, devant la 4-ème commission de l’Assemblée générale des Nations unies, l’ouverture d’une enquête internationale devant les faits avérés de «tortures et autres traitements cruels, inhumains et dégradants» à Tindouf, en Algérie. Il demande «l’ouverture d’une enquête internationale sur les violations gravissimes des droits de l’Homme concrétisées dans les faits suivants : enlèvements et disparitions, arrestations, détentions et séquestrations, tortures et traitements cruels, inhumains et dégradants, génocide et violences exercées à l’égard des femmes» à Tindouf.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *