Espagne : Les Marocains parmi les immigrés les plus touchés par la crise et le chômage

Les immigrés sont les travailleurs les plus touchés par la crise et le chômage en Espagne, selon les résultats d’un rapport rendus publics lundi. En plus d’être les plus affectés par le chômage, les travailleurs immigrés en Espagne trouvent énormément de difficultés pour trouver un nouvel emploi, selon un rapport de Randstad, une agence internationale spécialisée dans les conseils d’emploi. Le taux de chômage chez les immigrés en Espagne est supérieur de dix points à celui des travailleurs autochtones et avoisine les 28 % contre 18 % pour les Espagnols, selon la même étude. Selon le rapport, le chômage affecte principalement les Roumains, les Equatoriens et les Marocains qui sont les collectifs immigrés les plus importants en nombre en Espagne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *