Fermeture d’une fonderie à Casablanca pour absence de médecin sur place

Une fonderie installée dans le quartier du Maârif à Casablanca vient d’avoir une désagréable surprise suite à la campagne d’assainissement menée par la Wilaya de la ville. Le chef du district, le qaïd, a adressé au patron de l’entreprise une lettre où il lui demande de fermer sans délai son unité. Motif : la fonderie qui fait travailler 45 employés doit disposer d’un médecin sur place comme le prévoit la législation. Les ouvriers sont mis depuis quelques jours au chômage forcé. Voilà ce qu’on appelle résoudre un problème pour créer un autre encore plus grave.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *