Hassan Chami , de la mer aux terres

Contrairement à ce qui a été publié dans la presse ces derniers temps, Hassan Chami, le patron des patrons n’aurait nullement l’intention d’investir en Espagne. Si le président de la CGEM a dernièrement procédé à la liquidation de son patrimoine, en vendant ses parts et actions dans plusieurs entreprises dont Marbar, c’est bien pour des raisons autres que celles d’avoir une propriété agricole en Espagne. A 67 ans, une carrière riche, bien négociée et bien consommée aussi bien dans l’administration que dans les affaires, M. Chami aurait actuellement pour projet de mettre un pied dans les terres fertiles de la Sodea-Sogeta, dont la crise n’a trouvé de solution que dans leur cession à des agriculteurs marocains aussi biens qu’étrangers. En agissant ainsi, Hassan Chami montre au moins une chose : son sens des affaires est toujours aigu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *