Israël : un soldat emprisonné pour appel à la désobéissance

Un soldat israélien a été condamné mercredi à quatre semaines de prison ferme pour avoir appelé ses camarades à désobéir aux ordres leur enjoignant d’évacuer des colons d’une implantation sauvage en Cisjordanie, a-t-on appris de source judiciaire. Le sergent Yossi Pilant a été mis aux arrêts de rigueur pour avoir tenté d’empêcher les gardes-frontières et l’armée de démanteler un point de colonisation sauvage à Mitzpeh Yitzhar près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie. Vêtu d’un uniforme militaire, Pilant s’est rendu sur ce site et a appelé ses camarades à refuser d’évacuer les colons, mais ne faisait pas partie de l’unité chargée de cette mission. Il a été jugé coupable de « comportement inacceptable » et condamné à 28 jours d’emprisonnement par un tribunal militaire.
Pas moins de 15 personnes ont été arrêtées pour s’être opposées physiquement à l’évacuation de Mitzpeh Yitzhar, et le Premier ministre Ariel Sharon s’est vivement élevé mercredi contre les appels à la désobéissance en les qualifiant de « crime » contre la société israélienne. Il a émis ces propos alors que la droite et l’extrême droite mènent campagne contre son plan de désengagement unilatéral de la bande de Gaza, notamment en appelant l’armée à désobéir aux ordres d’évacuation des 8.000 colons de la bande de Gaza et de quatre autres en Cisjordanie d’ici à fin 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *