Jamal Berraoui atteint dans son honneur

L’hebdomadaire arabophone Al Bidaoui s’est rendu coupable dans son numéro 158 du mardi 5 juillet d’une grave diffamation à l’encontre de notre confrère et collègue Jamal Berraoui.  Un article non-signé  où ce dernier est insulté, injurié et sali  avec des mots d’une bassesse et d’une violence inouïes. Le caniveau dans toute sa répugnance montrant M. Berraoui dans une caricature scandaleuse. Par cet acte ignoble contre un confrère, le journal de Abderrahim Ariri a franchi un nouveau pas vers l’inadmissible. M. Berraoui, avec lequel nous sommes solidaires,  ne compte pas rester les bras croisés. Il compte donner les suites judiciaires qui s’imposent à ce qu’il considère comme une déclaration de guerre de très bas niveau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *