Kénitra : effondrement du pavillon d’une maison de jeunes

Plus de peur que de mal lors de l’effondrement d’un vieux pavillon de la maison de jeunes "Rahhal Meskini" à Kénitra où sont organisées des vacances de printemps pour jeunes. Selon des sources informées à Kénitra, ledit pavillon, construit il y a longtemps, abritait un atelier pour jeunes (14 à 17 ans), s’est effondré en partie faisant 23 blessés. 21 ont reçu de petits soins à l’hôpital Idrissi qu’ils ont quitté alors que deux autres (dont un encadrant de 22 ans) présentent des blessures plus graves même si le staff médical assure que leurs jours ne sont pas en danger. Sitôt après l’effondrement de ce pavillon, une manif a été "improvisée" sur place pour fustiger le Wali de la région et le président du conseil municipal de Kénitra. Les manifestants, armés de hauts-parleurs, se recrutaient parmi la base électorale du PJD, selon un témoin sur place. Les télés nationales ont d’ailleurs été averties dans un temps record, apprend-on. Une autre source s’interroge sur le fait de savoir si une fantasia (avec tirs de baroud) organisée à proximité de la maison de jeunes n’aurait pas été pour quelque chose dans l’effondrement partiel de cette bâtisse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *