La BCP veut s’implanter dans d’autres pays d’Afrique

La Banque centrale populaire (BCP), premier établissement marocain à s’implanter en Afrique avec notamment une filiale en Guinée et une autre en République centrafricaine, continue à étudier la possibilité de s’implanter dans d’autres pays du Maghreb et d’Afrique subsaharienne dans les aspects qui correspondent le mieux à sa vocation et à son organisation, a annoncé son président-directeur général (P-DG), M. Noureddine Omary.
La BCP manifeste également un "intérêt certain" pour les pays maghrébins, particulièrement pour la Mauritanie, souligne M. Omary dans un entretien publié dans la dernière livraison du mensuel du Monde arabe et de la francophonie (Arabies).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *