La BP s’engage contre l’analphabétisme

Le secrétariat d’Etat chargé de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle et la Fondation Banque Populaire pour l’éducation et la culture ont signé une convention-cadre de coopération et de partenariat dont l’objectif est la lutte contre l’analphabétisme.
Ce fléau qui touche une large frange de la population constitue une priorité nationale et vise à surmonter cet handicap majeur au développement durable de notre société. C’est dans cet esprit que Mme Najima Rhozali, Secrétaire d ‘Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale et de la jeunesse, chargée de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle, et M. Noureddine Omari, président du Groupe Banques Populaires, ont procédé le mardi 14 janvier 2003 à Rabat, à la signature d’une convention-cadre de coopération et de partenariat, entre le Secrétariat d’Etat et la Fondation Banque Populaire pour l’éducation et la Culture.
La priorité de ce programme est accordée à la formation de base qui sera suivie d’une formation fonctionnelle et technique.
La réalisation de ce programme s’étalera sur une période de 3 années, en collaboration étroite avec le Secrétariat d’Etat chargé de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle et des ONG partenaires.
Quant à l’animation, elle sera assuré par des ONG spécialisées en la matière, selon un cahier de charges bien défini. Une belle initiative à inscrire à l’actif de l’établissement bancaire qui à travers cette opération conforte son engagement citoyen, en contribuant activement au développement humain et social de notre pays, condition nécessaire à tout développement économique durable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *