La communauté juive au Maroc

La communauté juive au Maroc jouit de sécurité à travers tout le pays, qui est souvent cité pour sa tradition de tolérance religieuse, relève un rapport sur l’antisémitisme dans le monde publié mercredi par le département d’Etat américain.
Les commémorations annuelles juives se déroulent dans tout le pays et des pèlerins juifs de la région se rendent régulièrement aux lieux saints juifs se trouvant dans le Royaume, fait remarquer le rapport. Affirmant que le gouvernement marocain oeuvre activement pour promouvoir la tolérance, le document indique que des responsables gouvernementaux tout comme de simples particuliers mentionnent souvent la tradition de tolérance religieuse du Maroc comme l’un des éléments constituant sa force. Le rapport rappelle qu’au lendemain des attentats du 16 mai 2003 qui avaient visé notamment un centre communautaire juif, les Marocains Musulmans ont participé à une marche de solidarité avec les Juifs pour condamner le terrorisme. Le rapport annuel sur l’antisémitisme dans le monde, le premier du genre à être élaboré conformément à une loi adoptée par le Congrès américain et promulguée le 16 octobre dernier par le président George W. Bush, passe en revue la montée de l’antisémitisme dans de nombreuses régions et de nombreux pays, dont la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Russie et le Belarus. Le document, qui ne couvre pas les Etats-Unis, définit l’antisémitisme comme « la haine envers les juifs, individuellement ou en tant que groupe, attribuée à la religion ou à l’ethnicité juive » et cite parmi les actes anti-sémites les profanations de cimetières juifs ou les attaques contre des personnes ou des synagogues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *