La corniche de Tanger inspire l’architecte d’une nouvelle ville à Dubaï

Le promoteur Nakheel de Dubaï a annoncé un nouveau projet comportant une nouvelle ville construite sur 270 hectares qui sera «le cœur du nouveau Dubaï», dont une «tour pouvant atteindre un kilomètre de hauteur». L’architecture de la nouvelle ville sera inspirée de différents monuments et sites comme la corniche de Tanger ou la ville d’Ispahan en Iran, le palais Alhambra de Grenade en Espagne et le port d’Alexandrie en Egypte. Selon l’agence officielle Wam, le projet a été présenté par Sultan Ahmed ben Soulaïm, président du holding Dubai World, maison mère de Nakheel, qui a décrit le projet comme «unique dans son genre». La tour pourrait surpasser celle de Burj Dubaï, le bâtiment le plus élevé du monde en construction dans la ville-Etat. Le projet a été présenté à la veille de l’ouverture du salon Cityscape, rendez-vous annuel de centaines de sociétés et de promoteurs qui vont proposer des dizaines de projets immobiliers en dépit de la crise financière mondiale. Le projet, appelé Nakheel Harbour and Tower, doit être achevé en 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *