La manifestation des jeunes à Tindouf annonce le début d’une révolte.

Le militant sahraoui Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a indiqué que la manifestation des jeunes, samedi, dans les camps de Tindouf, dans le sud de l’Algérie, annonce le début d’une révolte contre le Polisario qui ne s’éteindra pas tant que l’injustice et les souffrances des séquestrés persistent dans ces camps. Joint par téléphone depuis Nouakchott, Mustapha Salma a souligné dans une déclaration diffusée, dimanche soir, par la chaîne de télévision régionale de Laâyoune, que cette manifestation constitue «un cri contre l’injustice et le despotisme dont souffrent les jeunes depuis plus de trois décennies», relevant que cette situation est l’accumulation d’une trentaine d’années de souffrances et de marginalisation. Mustapha Salma a dénoncé cette situation douloureuse provoquée par des gens «qui se proclament d’un mouvement de libération alors qu’ils ne cessent de réprimer la liberté et de porter atteinte à la dignité humaine».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *