La Sonatrach parmi les sociétés les plus opaques

L’ ONG Transparency International (TI) de lutte contre la corruption, a catalogué la compagnie pétrolière algérienne Sonatrach parmi les sociétés pétrolières «les plus opaques» en matière de gestion des avoirs générés par l’exploitation et la vente d’hydrocarbures.
Dans le premier rapport du genre de TI, sur les activités des compagnies pétrolières dans le monde, la société étatique Sonatrach n’a été créditée que de 10 points sur 58 en matière d’ «indice de transparence», ce classement étant justifié par «le refus de l’Algérie de s’inscrire dans les initiatives internationales visant à assurer la transparence dans les industries d’extraction», selon les conclusions de ce rapport, cité lundi par le journal El Khabar. La Sontrach est citée dans «la liste noire» de 30 sociétés internationales du secteur qui ont refusé d’expliciter leurs résultats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *