La ville de Beni Mellal renforce ses infrastructures

La ville de Beni Mellal renforce ses infrastructures

Sa Majesté  le Roi Mohammed VI a présidé, mardi, la cérémonie de signature d’une convention relative à l’extension de l’aérodrome de Béni Mellal et s’est enquis du programme de mise à niveau urbaine de la ville, pour un investissement global de 376 millions DH.
Signée entre l’Office national des aéroports (ONDA) et le Conseil de la Région de Tadla-Azilal, la convention vise le développement de l’aérodrome pour qu’il puisse jouer pleinement son rôle dans la promotion du tourisme local. La plate-forme aéroportuaire de Béni Mellal, située à 8 km au nord-ouest de la ville sur une emprise domaniale d’environ 113 hectares, est destinée à l’aviation légère (aéro-clubs touristiques, sports aéronautiques). Elle dispose  d’une piste d’envol de 1200 m de long et de 23 m de large en structure souple, d’une aire de stationnement de 2400 m2, d’une bretelle de liaison de 200 m de long et 15 m de large et d’un hangar servant d’abri aux planeurs et remorqueurs d’une superficie de 800m2. Les travaux prévus dans le cadre de cette convention portent sur l’allongement, l’élargissement et le renforcement de la piste d’envol portant les dimensions à 1600 m de longueur et 45 m de largeur, la réalisation d’un parking avions permettant le traitement simultané de deux avions moyen courrier et d’un bâtiment d’accueil de 400 m2.  Il est également prévu l’aménagement d’une desserte routière et d’un parking véhicules, la réalisation d’une centrale électrique et d’un bâtiment de sécurité incendie d’une surface globale de 400 m2. Il sera procédé à la
construction d’un bloc technique et d’une tour de contrôle de 500 m2, d’une clôture secondaire séparant la zone terminale de la zone technique sur 1250 ml (mètre linéaire) et le raccordement au réseau d’eau, d’électricité et d’assainissement. A ceci s’ajoute la mise en place d’installations pour le guidage en route des avions et le balisage nocturne, ainsi qu’à l’équipement de la tour de contrôle.L’enveloppe globale de l’investissement pour ce projet, d’une durée de réalisation de 18 mois, est d’environ 80 millions DH.  Par la suite, le Souverain  s’est enquis du programme de mise à niveau urbaine de la ville de Beni Mellal, d’un coût global de 296 millions de DH. Ce programme porte sur le renforcement du réseau routier, l’alimentation en eau, en électricité et l’assainissement, la mise en place d’équipements sociaux et la réhabilitation de l’ancienne médina, ainsi que la consolidation du transport et des activités économiques.
Les travaux concernent la restructuration de 17 quartiers sous-équipés abritant 40.000 habitants, l’aménagement des boulevards Mohammed V, Al Massira et 20 Août, pour un investissement total de 86 millions DH. Une enveloppe de 41 millions de DH sera consacrée à la réhabilitation du patrimoine urbain de l’ancienne médina, d’une superficie de 35 ha.
Par ailleurs, le Souverain a procédé au lancement des travaux du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville et des centres avoisinants, pour un montant global de 200 millions DH.  Ce projet  permettra de satisfaire les besoins en eau potable d’une population totale de plus de 350.000 habitants à l’horizon 2020. Des explications ont été fournies à SM le Roi sur le projet de mise à niveau et d’extension de la station d’épuration des eaux usées de la ville, d’un coût global de 31 millions DH. Le Souverain  s’est également enquis du programme de mise à niveau et d’extension du réseau d’assainissement liquide de la ville de Béni Mellal pour un coût de 93 millions DH. Ce projet vise à collecter et à évacuer en 2010 vers la station de traitement plus de 90 % des eaux usées contre 65 % actuellement, à améliorer les conditions sanitaires et d’hygiène de la population, à préserver l’environnement et à résorber les points noirs d’inondations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *