La ville de Kénitra s’offre à son tour à la gestion déléguée étrangère

La gestion déléguée au Maroc bat son plein. Elle devenue la norme qui renseigne sur la faillite de la gestion locale. Ainsi, après nombre de villes comme Casablanca, Rabat, Tanger et d’autres, kénitra vient de céder à la société française « sidigema « , filiale du groupe perzzono, les services de la collecte des déchets et le nettoyage de la ville. L’opérateur va démarrer ses travaux dès le 20 avril avec neuf camions pour la collecte des ordures et plusieurs arroseuses-balayeuses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *