L’accord de la famille Kettani n’était pas complet

Lors de la cérémonie d’adieux du PDG de la Wafabank, Abdelhak Bennani, la présence de l’aîné des Kettani, Azzel Arab, était bien remarquée. En larmes, l’héritier Kettani a tenu à témoigner sa confiance envers le manager des biens de leur famille. Devant un parterre des hauts cadres de la banque et dans une ambiance très émouvante, Abdelhak Bennani est revenu, une seule fois, sur le projet BCM-Wafabank. Il a tenu à faire remarquer que deux héritiers Kettani, Azzel Arab et sa mère, n’ont apporté leur soutien au projet qu’en phase finale de l’accord. Devant l’unanimité affichée des autres membres, les deux autres ont dû réintégrer les rangs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *