L’AFD accorde un prêt de 240 millions d’euros à l’OCP

L’Agence française de développement (AFD) vient d’approuver un prêt d’environ de 2,7 milliards de dirhams (240 millions d’euros) au profit de l’OCP pour financer un système de minéroduc relatif au transport des phosphates par voie humide, a-t-on appris auprès de l’Agence, lundi à Paris. Ce prêt, décidé lors du Conseil d’administration de l’AFD, réuni vendredi à Paris, s’inscrit dans le cadre d’«un important programme d’investissement qui permettra d’améliorer la compétitivité de l’OCP et d’économiser des émissions de gaz à effet de serre», a déclaré à la MAP le coordonnateur régional de l’AFD pour le Maroc, Vincent Thévenot. Le minéroduc, qui reliera les sites de Khourigba et de Jorf-Lasfar, constitue une «alternative» pour le transport des phosphates qui s’effectue jusqu’ici par voie ferroviaire, selon M. Thévenot. le financement de ce projet par l’AFD, a-t-il expliqué, traduit sa «participation active à la promotion d’une économie stable et efficace et à la modernisation compétitive du secteur industriel marocain».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *