L’argent fait le bonheur, confirme une étude britannique

On dit que l’argent ne fait pas le bonheur, mais une étude menée par des chercheurs britanniques et publiée mercredi tend à prouver le contraire, puisque un gain à la loterie ou un héritage, même modestes, suffisent à procurer une satisfaction durable.
Andrew Oswald et Jonathan Gardner, professeurs à l’université de Warwick, dans le centre de l’Angleterre, ont suivi 9.000 familles durant une décennie pour savoir s’il existait une relation entre les rentrées inattendues d’argent et le contentement.
« Nous avons établi un lien très fort entre une somme d’argent inattendue et un bonheur plus grand (…) dans l’année qui suit », a dit Oswald, expert dans ce domaine. « Même une manne modeste de 1.000 livres ( environ 16.000 dhs) produit cet effet. Et plus vous touchez d’argent et mieux vous vous sentez », a-t-il ajouté sur la BBC. A en croire l’étude, un million de livres (16 millions de dhs) suffirait à transformer la vie de la personne la plus malheureuse en un vrai conte de fées. Toutefois, Oswald a souligné que ses recherches portaient sur des personnes vivant dans la moyenne et ne s’appliquaient pas forcément à tout le monde. Le Sun rapporte ainsi dans ses colonnes le cas d’un clochard qui a gagné il y a deux ans presque deux millions de livres à la loterie nationale en Grande-Bretagne, et qui pour fêter cela s’est saoulé à mort. Toutefois, Oswald a souligné que ses recherches portaient sur des personnes vivant dans la moyenne et ne s’appliquaient pas forcément à tout le monde. Le Sun rapporte ainsi dans ses colonnes le cas d’un clochard qui a gagné il y a deux ans presque deux millions de livres (environ 32 millions de dhs) à la loterie nationale en Grande-Bretagne, et qui pour fêter cela s’est saoulé à mort.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *