Le coup porté au ministre de l’Emploi dans l’affaire de la fausse «grande villa luxueuse» était un coup monté.

Le coup porté au ministre de l’Emploi, Jamal Rhmani dans l’affaire de la fausse «grande villa luxueuse » dont une certaine presse lui avait attribué la propriété aurait été monté dans le but de réfréner ses ambitions politiques. Sa montée récente en tant que jeune leader socialiste capable de fédérer les forces jeunes et moins jeunes du parti dans le cadre d’un courant fortement présent dans les rangs de l’USFP aurait été derrière la rumeur qu’on a fait circuler sur lui dans certains sites internet d’abord avant d’être reprise par un journal de la place sans aucune vérification. Depuis ce coup, M. Rhmani semble avoir revu ses ambitions à la baisse. Dommage, estime un socialiste réformiste.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *