Le hub financier de Casablanca qui s’installera à Casa-Anfa

est à la recherche d’un partenaire international de référence. La place de Londres continue d’avoir une longueur d’avance en terme d’expertise et de savoir- faire sur toutes les autres. Mais il n’est pas exclu que des places asiatiques soient sollicitées. Hong kong, Shanghai ou Singapour.  C’est la région du monde où la croissance est la plus élevée et où le modèle peut servir pour la future place de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *