Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Salé a ordonné, mardi, la mise en liberté provisoire de cinq individus poursuivis dans le cadre de la loi antiterroriste.

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Salé a ordonné, mardi, la mise en liberté provisoire de cinq individus poursuivis dans le cadre de la loi antiterroriste, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Parmi ces cinq personnes libérées sur une requête de la défense et qui font partie d’un groupe de 13 personnes qui avaient été arrêtées en août 2010, trois avaient déjà été condamnées dans des affaires de terrorisme, précise-t-on de même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *