Le maire de Fès, l’Istiqlalien Hamid Chabat, est en train de se transformer en l’unique source d’autorité de la capitale spirituelle du Royaume.

Des analyses faites par certains services compétents ont fait état de l’influence de plus en plus forte exercée par M.Chabat sur l’ensemble des centres de décision de la ville y compris les services extérieurs des différents départements ministériels. Le rapport attirant l’attention sur cette question aurait élaboré suite à une demande formulée à Rabat provoquée par la publication d’une photo où l’on voit le maire istiqlalien suivi du wali de la région Fès lors d’une activité officielle et des autorités locales d’une manière qui ne respecte pas les règles du protocole. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *