Le Maroc dénonce la démolition d’habitations à Al Qods-Est

Le Royaume du Maroc dénonce avec vigueur le projet israélien «injuste» de démolition d’habitations palestiniennes dans le quartier arabe de Salwane à Al Qods-Est, indique mercredi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. «Ce projet reflète la persistance de l’occupation israélienne dans la poursuite de ses violations des droits des Palestiniens et son atteinte au patrimoine urbanistique authentique de la ville sainte», souligne le ministère dans un communiqué adressé à la MAP, suite à l’annonce du projet israélien de démolition de plusieurs habitations à Al Qods-Est. Le Royaume du Maroc, dont le Souverain, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, préside le Comité Al Qods, tout en rejetant catégoriquement les arguments fallacieux d’Israël pour justifier le plan de développement de ce quartier historique pour la construction d’un parc archéologique, met en garde contre les graves conséquences de cette décision, qui constitue une violation du respect nécessaire du statut juridique spécial d’Al Qods-Est, en tant que ville sous occupation depuis 1967, et porte une grave atteinte aux différentes initiatives constructives et aux efforts visant l’instauration d’un climat adéquat pour le déroulement des négociations indirectes sous l’égide des Etats-Unis, Dans ce cadre, le Royaume du Maroc exhorte les puissances internationales agissantes et l’Organisation des Nations unies à intervenir immédiatement pour annuler cette décision illégale et mettre un terme aux plans de judaïsation à multiples dimensions à Al Qods-Est, y compris la politique de démolition et d’expropriation des terres de la population d’Al Qods, ajoute le ministère.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *