Le Maroc sur la voie de la moralisation de la vie publique

Le Maroc a parcouru un long chemin sur la voie de la moralisation de la vie publique et du renforcement des systèmes de contrôle de la gestion de la chose publique, a affirmé, dimanche soir à Fès, le secrétaire général du parti de l’Istiqlal (PI), Abbas El Fassi. M. El Fassi, qui s’exprimait lors d’une rencontre sur le thème «Davantage d’acquis politiques, économiques, sociaux et diplomatiques», a souligné que «la lutte contre l’impunité est devenue aujourd’hui une réalité, se traduisant notamment par les différentes poursuites judicaires engagées contre des responsables». Il a aussi mis l’accent sur la pertinence des textes législatifs élaborés dans ce registre, portant entre autres sur la déclaration obligatoire de patrimoine, qui a le mérite d’avoir élargi la base des personnes concernées pour toucher les différentes catégories d’ordonnateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *