Le Maroc, un passé et un présent de fierté

«Le Maroc est le seul exemple où le passé et le présent constituent des éléments de fierté», a affirmé André Azoulay, conseiller de SM le Roi Mohammed VI.
«En général, les Juifs ont une mémoire tragique dont ils veulent se détacher» et «le Maroc est le seul exemple où le passé et le présent constituent des éléments de fierté», a souligné M. Azoulay, dont les propos sont rapportés par le journal «The Jewish Daily Forward», paraissant à New York. Rendant compte d’une soirée dominicale organisée récemment au centre de la communauté juive à Casablanca en l’honneur de Georges Berdugo (avocat), la publication rapporte également les propos de Serge Berdugo, président de la communauté juive au Maroc, qui, dans un discours prononcé à cette occasion, a mis l’accent sur «les liens forts» unissant le Maroc et la communauté juive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *