Le Parlement arabe met en garde contre «la colère» des musulmans

Le Parlement arabe transitoire a mis en garde contre «la colère» des peuples islamiques à l’égard de toute atteinte au Prophète Sidna Mohamed -paix et salut sur lui-, avertissant que tout acte de ce genre «aura des conséquences sur l’économie et les relations de ceux qui ne respectent pas la religion musulmane et le messager de Dieu». Le Danemark ou tout autre pays européen est appelé à faire cesser les blasphèmes contre le Prophète qui offensent chaque musulman et chaque croyant, souligne le parlement arabe dans un communiqué, appelant la communauté internationale à adopter des lois interdisant l’atteinte aux religions et aux croyances. Dans ce communiqué, le président de l’institution panarabe, Mohamed Jassem Al-Sakr, a relevé que le respect des religions et la sacralité des prophètes «ne doivent souffrir la moindre divergence entre les hommes», mettant en exergue le message de paix véhiculé par la sainte religion qui interdit toute offense aux autres croyances et incite les musulmans à faire prévaloir la bonne exhortation.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *