Le Portugal annonce l’expulsion des immigrés clandestins

Le gouvernement portugais a annoncé, vendredi, que les immigrés clandestins ayant pénétré sur le territoire portugais après le 30 novembre 2001, date de clôture du processus exceptionnel de régularisation des sans-papiers, seront expulsés du pays. intervenant lors d’un débat parlementaire sur la nouvelle loi sur l’immigration, le ministre de l’Intérieur Antonio Figueiredo Lopes a également annoncé la mise en place d’une politique de quota qui précisera, chaque année, le nombre de travailleurs étrangers dont le Portugal aura besoin.
Pour l’année 2002, le seuil a été fixé à 27.000 nouveaux immigrés. Le nombre total des immigrés en situation irrégulière est estimé, actuellement entre 30.000 et 40.000 personnes, selon un député de gauche. Par ailleurs, le regroupement familial sera limité aux seuls immigrés détenteurs de titres de séjour d’une validité de deux ans. Or, sur les 400.000 immigrés légalement installés au Portugal, près de la moitié (les 200.000 immigrés régularisés en 2001), n’ont que des permis de séjour d’un an.
Face aux protestations des députés de gauche, le ministre de l’Intérieur a promis que la procédure sera souple, puisque les proches de cette catégorie d’immigrés pourraient bénéficier de visas temporaires de séjour dont la validité pourrait atteindre deux ans. cette nouvelle loi de l’immigration qui tend à « réguler les flux migratoires » et à « combattre l’illégalité » aggrave, également, les peines pour aide à l’immigration clandestine et pour l’embauche de la main d’oeuvre au noir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *