Les cas de violations des droits de l’homme dans les camps de Tindouf présentés à Rabat

Plusieurs organisations marocaines sahraouies non-gouvernementales ont présenté, mercredi 27 février à Rabat, des publications dévoilant les violations des droits de l’homme par le Polisario et dénonçant les pratiques inhumaines et sauvages que subissent les Marocains séquestrées dans les camps de Tindouf.
Ces ouvrages, en langues arabe, française, anglaise et espagnole, ont été présentés lors d’une conférence de presse donnée par l’association « alternatives », l’association des parents des sahraouis victimes de la répression dans les camps de Tindouf, le Comité pour le regroupement des familles sahraouies (Corefasa) et l’association Al-Massira pour la défense des droits des séquestrées et prisonniers marocains dans les camps de Tindouf.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *