Les Espagnols suivent de très près la dégradation de la situation politique en Belgique

Selon un dossier publié par le quotidien français Le Monde, à Bruxelles les délégués espagnols refusent de voir prospérer l’idée de scission entre la Wallonie et la Flandre.  Cette évolution est considérée comme étant calamiteuse du point de vue espagnol. L’échec du fédéralisme belge serait un dangereux accélérateur de la revendication séparatiste en Espagne. Notamment chez  les Catalans et les Basques. Le danger serait que l’UE accommode de la banalisation de ces scissions d’Etat-nations et encourage de fait le dépeçage de l’Espagne. On comprend mieux maintenant le refus de l’Espagne de reconnaître l’indépendance d’un Etat comme le Kosovo.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *