Les plus anciens objets de parure au monde à Taforalt

Un groupe d’archéologues a découvert des objets de parure, qui sont les plus anciens au monde, dans la grotte des Pigeons à Taforalt, indique un communiqué du ministère de la Culture.
Dans le cadre des recherches archéologiques dirigées par l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine, en collaboration avec Institute of Archeology d’Oxford dans la grotte, le groupe a découvert environ vingt nouveaux coquillages marins perforés de type Nassarius gibbosulus utilisés par l’Homme préhistorique comme objets de parure dans la grotte des Pigeons à Taforalt. Ces découvertes ont eu lieu à l’occasion de nouvelles recherches menées
dans la grotte du 24 mars au 24 avril dernier, dans des niveaux archéologiques dont l’âge varie approximativement entre 84 mille ans et 85 mille ans, ajoute la même source.
Ce qui montre que ces objets sont plus anciens que ceux qui étaient découverts dans le même site en 2003 et publiés par l’Académie nationale des sciences aux Etats-Unis d’Amérique en 2007.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *