Les prix des produits subventionnés n’ont subi aucune augmentation

Al’approche du mois sacré de Ramadan, les prix des produits de base subventionnés sont stables et n’ont subi aucune augmentation, contrairement à ce qui a été rapporté par certains articles dans la presse écrite, indique jeudi un communiqué de la direction de la concurrence et des prix, relevant du ministère délégué chargé des Affaires économiques et générales. La stabilité des prix desdits produits est le résultat de l’effort considérable déployé par le budget de l’Etat pour la compensation des produits de base à travers le soutien direct des prix de ces produits, malgré leurs hausses répétitives sur le marché international, et permet, par ailleurs, de limiter les effets qui pourraient être induits par la fluctuation des prix sur le marché mondial, précise la même source. La direction cite à titre d’exemple la subvention du gasoil à plus de 33%, ce qui permet d’éviter des augmentations généralisées des prix de tous les produits, compte tenu du poids du gasoil dans le coût de transport. De même, la subvention, à hauteur de 40%, du prix du sucre permet de maintenir stables les prix de toutes les catégories de ce produit. De son côté, la subvention directe de la farine nationale du blé tendre conjuguée au soutien accordé au prix du blé tendre permet de maintenir le prix de vente public de la farine nationale à 2 dirhams le kilogramme et assure la stabilité des prix de la farine de luxe et de ses dérivés, notamment le pain normal, poursuit le communiqué. Il y a lieu de noter, enfin, que les bouteilles de gaz butane sont subventionnées à plus de 150%, ce qui constitue un soutien très important au pouvoir d’achat des couches vulnérables.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *