L’ex-patron de Gabon Télécom écroué

L’ex-administrateur-directeur général (ADG) de l’opérateur historique récemment privatisé Gabon Télécom, Hervé Fulgence Ossamy, par ailleurs gendre du chef de l’Etat gabonais, a été incarcéré mardi pour des malversations, a annoncé jeudi le quotidien L’Union. Selon le quotidien gouvernemental gabonais, il est reproché à M. Ossamy le versement de 650 millions de francs CFA (près d’un million d’euros) pour une étude présumée fictive. Maroc Télécom, qui a pris en février 51% de Gabon Télécom, avait porté plainte après n’avoir trouvé aucune trace de l’étude payée. L’enquête a révélé que la société censée la rédiger était fictive, selon L’Union qui affirme que les repreneurs marocains ont également porté plainte après avoir constaté que des consommables informatiques payés n’avaient jamais été livrés. Selon L’Union, M. Ossamy est également poursuivi pour corruption passive dans le cadre d’un marché passé avec un fournisseur. _M. Ossamy, la quarantaine, fut l’ADG de Gabon Télécom de 2001 jusqu’à sa privatisation. Il a épousé en août 2006 une des filles du président gabonais Omar Bongo Ondimba. Ce dernier avait dénoncé le 1er décembre, à l’occasion du 40e anniversaire de son arrivée au pouvoir célébré le lendemain, la "corruption" dans la haute fonction publique et "l’impunité ambiante".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *