Marrakech : guerre contre les produits impropres à la consommation

Le service de la répression des fraudes de la Direction Provinciale de l’Agriculture (DPA) de Marrakech a soumis, en octobre dernier, quelque 32 dossiers à la justice pour vente de produits impropres à la consommation. Dans son rapport d’activité, le service signale avoir reçu des différentes juridictions, durant la même période, 25 dossiers dans lesquels les contrevenants ont été condamnés à une amende globale de 152.500 DH. Les contrôleurs de ce service ont effectué également plusieurs saisies et procédé à la destruction de différents produits reconnus impropres à la consommation, ajoute la même source. Les 270 interventions touchant les produits commercialisés (30 opérations de contrôle au niveau du marché local, 16 à l’importation et 224 opérations de sensibilisation) ont donné lieu à 17 prélèvements d’échantillons pour analyse et à l’établissement de 13 procès-verbaux de constats directs et de recherche spéciale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *