Mauritanie : un polisarien spécialiste de l’émigration clandestine arrêté

La Gendarmerie mauritanienne a arrêté dimanche un élément du « polisario », spécialisé dans l’organisation d’émigration clandestine, qui tentait de faire introduire sur le territoire marocain 52 clandestins à partir des environs de la localité de Bir Mogrein (310 km au nord-est de Zouérate), rapporte la MAP, citant une «source sûre». Il s’agit de 19 Ghanéens, 16 Gambiens et 17 Maliens qui ont payé au passeur du « polisario » (O.M, 54 ans, originaire de la tribu Tekna) près de 800 euros moyennant leur transport à destination du Sahara marocain pour gagner ensuite les Iles Canaries, a ajouté la même source. Lors de cette opération, les services de sécurité mauritanienne ont saisi un véhicule 4×4 immatriculé dans les camps de Lahmada,a précisé la même source. Le trafic de candidats à l’émigration illégale est devenu la plus importante « activité économique » pratiquée par des bandes du « polisario » dans la région, particulièrement après les mesures draconiennes prises récemment par les autorités mauritaniennes contre la contrebande. Rappelons que dans son dernier rapport au Conseil de sécurité, le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, s’était dit préoccupé par l’apparition de la migration clandestine dans les zones d’opération de la MINURSO et avait fait état de l’hébergement par le polisario d’émigrants clandestins en provenance d’Asie. Des affrontements violents entre membres du polisario pour le contrôle des filières de l’émigration clandestine à travers le Sahara avaient fait, le 7 octobre courant, plusieurs victimes près de la frontière maroco-mauritanienne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *