Mohamed Achaâri et Bensalem Himmiche en compétition pour 60.000 dollars.

Mohamed Achaâri et Bensalem Himmiche sont en lice pour le prix Booker arabe. Les romans de l’ancien et l’actuel ministre de la Culture figurent sur la liste des six œuvres arabes, nominées pour ce prix, avec respectivement «Al Qaws wa al faracha» et «Moaddibati». Le lauréat du prix Booker arabe 2011, décerné chaque année à une œuvre arabe, sera connu le 14 mars à Abou Dhabi. Les six oeuvres nominées recevront chacune 10.000 dollars alors que le lauréat recevra 50.000 dollars supplémentaires. Les premiers prix des trois dernières éditions du «Booker arabe» pour le roman sont revenus respectivement aux Egyptiens Bahaa Taher pour «L’Oasis du crépuscule «et Youssef Zeidan pour «Azazil», ainsi qu’au nouvelliste saoudien Abdou Khal pour «Elle lance des étincelles». Ce prix a été créé en avril 2007 à Abou Dhabi en collaboration avec le prix Booker britannique et la collaboration de la Fondation des émirats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *