Oujda : relogement des victimes des crues

Oujda : relogement des victimes des crues

Les sinistrés des inondations d’Oujda seront relogés. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé jeudi 29 juin au lancement de la deuxième tranche du programme de relogement des sinistrés des inondations d’Oued El Himmer à Oujda. Ce programme, qui consiste en la construction de logements pour 125 ménages  victimes des inondations sur une superficie de 3 ha, d’un foyer féminin, d’un  centre commercial et d’un espace pour jeunes, est réparti en deux tranches. La première, inaugurée jeudi par le Souverain, a consisté en la construction  de 34 logements en éléments préfabriqués, alors que la deuxième tranche  concerne l’édification de 91 logements.
Ce programme avait fait l’objet d’une convention signée entre le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, l’Agence pour la promotion et le développement  économique et social des préfectures et provinces de l’Oriental, la Direction  générale des collectivités locales du ministère de l’Intérieur (DGCL), le  Conseil de la région, la Promotion nationale, l’Office national d’électricité  et l’Office national de l’eau potable, ainsi que la Régie autonome  intercommunale d’eau et d’électricité d’Oujda, la société maroco-émiratie pour le développement (SOMED), dont relève la fonderie du plomb sise au centre d’oued  El Himer, et la commune rurale de Tiouli.
Il s’inscrit dans le cadre de la politique visant la lutte contre l’habitat insalubre, l’amélioration des conditions des ménages habitant dans des constructions menacées d’effondrement ou d’inondations et la promotion des actions de proximité en faveur des populations vulnérables. Il a été conçu pour remédier à la situation engendrée par les crues exceptionnelles de septembre 2005 qui avaient causé d’importants dégâts matériels au quartier "Toba", en  grande partie dévastée par les eaux charriées par l’oued El Himer.
Ce programme intervient aussi conformément aux hautes instructions royales  pour venir en aide aux populations sinistrées à travers la mise en place d’un  plan en deux étapes pour le relogement des ménages concernés.
La première étape consiste en le relogement des 34 ménages, dont les  habitations ont été totalement ou partiellement effondrées, dans des  constructions en préfabriqué.
Confiée à une entreprise privée, cette opération  prioritaire, qui a nécessité une enveloppe de 5,39 millions DH, a été  financée par la DGCL.
Concernant la deuxième étape, elle prévoit la mise en place d’un programme  d’une consistance de 91 ménages pour le recasement du reliquat des ménages avec  la cotisation des autres partenaires.
Par la suite, le Souverain a visité un logement témoin et procédé à la  remise des clés à certains bénéficiaires de la première tranche de ce programme  qui bénéficiera à 720 personnes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *