Pêche : les Andalous montent la pression

Les milieux politiques andalous, et notamment de gauche, sont mécontents du retard pris pour l’entrée en vigueur du nouvel accord de pêche avec le Maroc. L’Andalousie -et l’Espagne en général- sont les premiers bénéficiaires de cet accord de pêche qui permettra le retour de plusieurs dizaines de navires ibériques dans les eaux marocaines. Ils devront attendre que cet accord soit ratifié par le Parlement dont les travaux reprennent le vendredi 13 octobre prochain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *