Plus 90 % du territoire national touchés par l’aridité du climat et la fragilité des écosystèmes.

Plus 90 % du territoire national touchés par l’aridité du climat et la fragilité des écosystèmes est vulnérable à la désertification, selon le Haut Commissariat aux eaux et forêt et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD).  Ce phénomène est dû notamment aux cycles de sécheresse de plus en plus longs et aux conditions précaires de vie des populations rurales qui les poussent à surexploiter les ressources naturelles pour satisfaire leurs besoins croissant à cause de faible diversité des revenus, relève un document du HCEFLCD distribué, vendredi, à la presse lors d’une rencontre à Rabat à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la désertification.  La désertification a de lourdes conséquences sur les ressources naturelles suite à la dégradation du couvert végétal, l’envasement des barrages, la perte de productivité des sols, l’ensablement rampant et l’accentuation de la pauvreté.  Les efforts entrepris par le HCEFLCD dans le cadre du Programme d’action national de lutte contre la désertification ont permis l’aménagement de 579.000 ha des bassins versants, le reboisement et la stabilisation des dunes sur 36.000 ha, outre le reboisement, l’amélioration sylvo-pastorale et le traitement anti-érosifs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *