Polémique sur le passé nazi de Günter Grass

Plusieurs écrivains et hommes politiques allemands et polonais ont réclamé mardi que Günter Grass rende son Prix Nobel de littérature après que ce dernier a révélé pour la première fois avoir été enrôlé dans la terrible unité nazie Waffen SS à la fin de la guerre. Cet aveu tardif, fait après soixante ans de silence, a été derrière une  vague d’indignation en raison de l’estime dont jouit celui que l’on surnommait  volontiers "la conscience de l’Allemagne".  
En Pologne, l’émotion soulevée par cet aveu est également vive, en  particulier parce que Günter Grass est né à Gdansk, qui s’appelait alors  Dantzig, et fait citoyen d’honneur de cette ville symbole. Un député du parti conservateur Droit et Justice entend lancer une  initiative pour que l’écrivain, qui fêtera ses 79 ans le 16 octobre prochain, soit déchu de ce titre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *