Polémique sur l’enseignement de la langue amazighe : l’IRCAM affiche son soutien au Conseil supérieur de l’enseignement

L’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) a salué le traitement réservé par le Conseil supérieur de l’enseignement (CSE) à la question de la langue amazighe, en vue de l’élaboration d’un projet d’avis sur la maîtrise des compétences linguistiques dans le système d’éducation et de formation, notamment l’enseignement de l’amazigh dans le système éducatif. Un communiqué de l’IRCAM, rendu public mardi, indique que «la réalité des faits réfute toutes les allégations infondées diffusées actuellement sur une éventuelle rétrogression concernant les acquis réalisés en matière d’enseignement de l’amazigh».
De par les attributions qui lui sont dévolues, l’IRCAM affirme qu’il poursuit son action de diagnostic et d’évaluation de cette expérience d’enseignement de l’amazighe, depuis son lancement, afin de contribuer à son amélioration. L’Institut assume pleinement son rôle en tant que force de proposition à travers sa représentativité au sein du CSE et sa participation aux travaux des commissions techniques du Conseil, ainsi que sa coopération avec le ministère de l’Education nationale dans le cadre de l’élaboration et de la mise œuvre de projets ayant trait au programme d’urgence de l’éducation nationale. Après avoir exprimé sa totale confiance en la composition du CSE, l’IRCAM a salué la méthodologie adoptée par le conseil dans l’élaboration du projet d’avis sur la maîtrise des compétences linguistiques dans le système d’éducation et de formation, selon une approche participative basée sur la maîtrise, la patience, l’objectivité, la concertation et imprégnée d’un haut degré de citoyenneté.
L’IRCAM réitère aussi sa volonté constante à renforcer la coopération avec l’ensemble des institutions publiques dans le cadre de la politique éclairée de SM le Roi Mohammed VI visant l’édification d’un Maroc moderne et pluriel, dans la perspective de faire de l’amazigh un levier au service de la mise à niveau de l’éducation, la modernisation de la société et le développement du pays dans le respect total de ses constantes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *