Priorité à la sécurité publique

Priorité à la sécurité publique

Bonne nouvelle pour les agents de police. Pour que cette catégorie de fonctionnaires s’acquitte de sa mission dans les meilleures conditions, le gouvernement a décidé de revoir à la hausse l’enveloppe budgétaire qui lui est allouée. Lors d’une séance des questions orales mercredi à la Chambre des représentants, le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, a indiqué qu’«une enveloppe budgétaire de 618 millions de dirhams sera consacrée au renforcement des moyens de travail des agents de police». Une décision qui prend en considération «la lourde responsabilité qui incombe» à celles et ceux qui veillent sur la sécurité publique, a fait valoir le ministre de l’Intérieur, cité par la MAP. Cette décision, qui vise à améliorer les conditions de travail des policiers, prévoit également une revalorisation de leur situation sociale. S’agissant des contraintes professionnelles, le ministre Benmoussa a souligné l’intention du gouvernement de «revaloriser les indemnités servies pour le travail effectué en dehors des heures réglementaires ainsi que les indemnités de permanence et de risque». Par cette initiative, le ministère de tutelle aura donné une suite favorable à une longue revendication des services de l’ordre, amenés parfois à «bosser» au-delà des heures réglementaires sans que leurs efforts soient rémunérés en conséquence. Au-delà du volet professionnel, le ministère envisage une série de mesures visant à améliorer les conditions sociales du corps de la police. Aussi, prévoit-il l’amélioration des services de couverture médicale. Idem pour les conditions d’acquisition des lots de terrain. Sur ce dernier point, le ministère de l’Intérieur a annoncé sa volonté de conclure des conventions avec nombre d’établissements financiers pour élargir l’éventail des bénéficiaires des crédits immobiliers. Par cette mesure, il s’agit de permettre au plus grand nombre de fonctionnaires de la Sûreté nationale de se procurer des appartements à des prix préférentiels. En plus de ces facilités, le ministre de l’Intérieur entend encourager la politique de promotion « conformément au statut du personnel de la Sûreté nationale ». Au sujet de la récente promotion, il a affirmé que cette opération s’est déroulée dans le strict respect de l’objectivité. «La récente promotion a été effectuée dans le respect des critères objectifs en vigueur et dans le cadre des parts réservées à chaque échelle en vertu du statut du personnel de la Sûreté nationale», a rappelé M. Benmoussa.
Ces mesures incitatives interviennent alors que le ministère de l’Intérieur envisage de lancer plusieurs chantiers en perspective de l’année 2007. En plus de la généralisation de ses services à l’ensemble des zones urbaines, le département de Benmoussa projette de moderniser davantage son mode de travail. M. Benmoussa a indiqué, à cet égard, que «des équipements informatiques et techniques ont été mis à la disposition des centres chargés de la réalisation du projet d’introduction des cartes d’identité électroniques». Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la restructuration de la DGSN, sera accompagné d’un programme de formation en informatique au profit de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *